Milou  12-May-2021 07:50  3  322 lectures
Ouvert à la critique franche

Requiem

Il est des jours que l'on préfère oublier ;
Des destins qui basculent
Pour un oui, pour un non.
Une goutte de trop, une lumière qui s'éteint
Dans le tumulte de la vie.

Il est des lendemains qui disparaissent ;
Des étoiles qui s'évanouissent
En un claquement de doigts.
Des univers qui explosent, des cœurs qui implosent
Dans le fracas des larmes.

Il est des secondes plus lourdes que les ans ;
Des douleurs sourdes et lancinantes.
Et face à leur absence
Notre espoir s'éclipse, notre monde agonise
Dans un silence assourdissant.
Imprimer cet article
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Zlatko
  • Auteur d’OR
  • Auteur d’OR

 Re : Requiem

Grand mystère que cette seconde, tantôt caresse tantôt couperet, inexplicablement.
Heureusement que la poésie existe pour chanter l'un et l'autre cas. Sombre texte, que j'ai apprécié.

Z
Publié 12-05-2021 11:56
 
ArméeJoyeuse
  • Gratte-papier
  • Gratte-papier

 Re : Requiem

Douceur dérisoire et souffrance écrasante se mêlent parfaitement pour me toucher sur ce sujet universel. Je n'ai malheureusement que peu de choses à dire, notamment d'un point de vue de forme, mais merci.
Publié 14-05-2021 22:24
 
Hécate
  • Dictatrice littéraire
  • Dictatrice littéraire

 Re : Requiem

Tu connais mon goût pour les poèmes un peu sombres, je ne m'attarderai donc pas sur le fond.
C'est de mieux en mieux sur l'élégance des sonorités, la richesse du vocabulaire etc. Et je vois que tu utilises d'avantage d'images. J'aime bien voir ta plume grandir :)

Mais qu'il s'agisse d'images ou d'expressions, il y a beaucoup trop de "clichés" à mon sens. J'entends par là des expressions si usitées ("destins qui basculent, tumulte de la vie, étoiles qui s'évanouissent, etc etc... ) que ce poème ressemble à des centaines d'autres.
On peut bien sûr utiliser des expressions vues et revues pour le confort qu'elles apportent à l'auteur comme au lecteur (même en tant que lecteur, c'est toujours agréable de retrouver quelque chose qu'on connait) mais il faut, je pense, trouver sa propre originalité au milieu de tout ça.

Un petit défi?
"Des univers qui explosent, des cœurs qui implosent
Dans le fracas des larmes."
Remplace "fracas des larmes" par une autre image qui veut dire la même chose, une qui vient de toi et rien que de toi (si tu google "fracas des larmes" tu vas trouver 16000 résultats, c'est dire si cette expression n'est aujourd'hui plus originale). Il y a 1000 façons d'imager la tristesse des gens avec d'autres mots ;)

Bisouxx milou
Publié 01-06-2021 09:37
 
Design by: XOOPS UI/UX Team